Notre projet vous intéresse ? Vous souhaitez y contribuer ? Écrivez-nous : contact@archipelduvivant.org

NOTRE PROJET

Notre vision

Un monde écologiquement soutenable qui prend soin du vivant, sans rapport de domination et privilégiant la coopération, dans lequel les besoins essentiels des êtres vivants – humains et non humains – sont respectés.

Dans l’état actuel de nos réflexions et connaissances, nous considérons comme meilleures pistes à suivre les inspirations suivantes :
biocentrisme, écoféminisme, biorégionalisme, permaculture, anarchisme et communalisme (municipalisme libertaire et confédéralisme démocratique), décroissance (technocritique, sobriété, lowtech), écologisme décolonial, buen vivir, communs et convivialisme.

Notre mission

Développer la résilience locale et faciliter la coopération entre les initiatives alternatives existantes pour faire émerger une nouvelle société.

Notre triple ambition

  1.  Mettre à disposition des acteurs alternatifs déjà présents dans les territoires – les “îlots de résilience” (Écovillages, villages engagés vers l’autonomie, oasis ressources, éco-lieux, ZAD, fermes bio, ressourceries-recycleries, coopératives, écoles alternatives, monnaies locales…) – et de la population une plateforme web regroupant les formations pour acquérir les compétences du XXIème siècle (permaculture, art de vie sauvage, low-tech, gouvernance, communication bienveillante, éducation alternative…) et toutes les informations utiles (annuaires, fiches pédagogiques, kits pratiques…) pour découvrir les initiatives les plus inspirantes et servir de boussole dans notre époque de bascule entre un monde en fin de vie et un monde nouveau.

2. Organiser les conditions de la résilience globale (hydrique, alimentaire, énergétique, sanitaire, sécuritaire, économique et financière) à l’échelle locale entre ces “îlots” afin de constituer des archipels territoriaux. C’est uniquement en articulant leur interdépendance/connexion et en les mettant en réseau qu’une véritable résilience est possible.

3. Créer une société nouvelle, confédération de micro-sociétés territoriales, sur le principe du municipalisme libertaire et du confédéralisme démocratique.

Inventons ensemble une nouvelle société respectueuse du vivant, humainement juste et réellement démocratique !

« L’utopie n’est pas l’irréalisable, mais l’irréalisé. » Théodore Monod.

Nous ne proposons pas de formations. Toutes celles que vous trouverez présentées ci-dessous sont des formations proposées par les meilleurs organismes. Notre unique ambition ici est de vous permettre d’accéder facilement aux formations les plus utiles.

Pourquoi ?

Aujourd’hui, les conditions d’habitabilité de notre planète sont gravement altérées et la vie sur Terre est menacée. La nôtre comme celle de l’ensemble des membres de la grande famille du vivant.

Notre empreinte écologique a dépassé toutes les limites de soutenabilité de notre planète depuis 50 ans et nous fonçons toujours plus vite vers le précipice. Au lieu de freiner pour amortir la chute inévitable, nous accélérons vers un chaos inéluctable.

Notre civilisation thermo-industrielle, extractiviste-productiviste-consumériste, suicidaire et écocidaire, est sur le point de s’effondrer. Il nous reste peu de temps pour nous préparer afin d’anticiper les chocs qui arrivent. 

Comment ?

N’attendons plus rien de nos politiques, des multinationales et du système économico-financier. Ils ne changeront pas, ils ne le souhaitent pas et en sont tout simplement incapables.

N’attendons pas que tout s’effondre pour tout reconstruire. Ce serait terriblement passif et particulièrement hasardeux quant à la possibilité même de rebâtir. 

N’attendons pas la fin de notre monde pour en inventer un nouveau. Nous pouvons le faire sans attendre, sans demander l’autorisation à personne.

Soyons lucides ! Cessons d’essayer de changer le système, changeons DE système.
C’est à nous citoyennes et citoyens d’écrire ensemble une nouvelle histoire !

Quoi ?

Écovillages, villages engagés vers l’autonomie, oasis ressources, éco-lieux, ZAD, fermes bio, ressourceries-recycleries, écoles alternatives, coopératives, monnaies locales… de multiples initiatives représentant des véritables alternatives concrètes existent déjà dans les territoires.
C’est à l’échelle locale qu’il nous appartient d’organiser notre résilience commune dans les domaines hydrique, alimentaire, sanitaire, énergétique, sécuritaire, économique et financier.
C’est également à l’échelle territoriale qu’il nous nous appartient de bâtir un fonctionnement sociétal alternatif (organisation politique : Constitution, institutions, gouvernance…).

Il nous appartient enfin d’édifier un archipel global, réunissant les différents archipels locaux.

La résilience et l’organisation de notre société alternative seront multi-locales, inter-territoriales !

Notre équipe

Découvrez notre équipe coeur, nos contributrices/contributeurs et… rejoignez-nous ! 😉

Participez

Vous pouvez vous aussi contribuer à notre projet en participant à l’aventure L’Archipel du Vivant !

Notre Newsletter

Découvrez notre équipe, notre philosophie, nos valeurs, notre ambition…