Écrivons ensemble un nouveau récit pour sauver la vie !

(2 avis client)

23,00

« Extractiviste et productiviste, consumériste et « déchetiste », notre civilisation thermo-industrielle est une entreprise collective de destruction massive du vivant.  Capitaliste et patriarcal, suprémaciste et spéciste, le Système dominant actuel, est à l’origine même de la situation absolument catastrophique dans laquelle nous nous trouvons. Les inégalités atteignent des sommets et nos démocraties sont des parodies. Nous sommes shooté·e·s à la frénésie de la croissance infinie, aveuglé·e·s par l’hérésie du progrès et le mirage de la technologie, englué·e·s dans notre petit confort de vie, hyper-connecté·e·s à l’artifice virtuel de la méga machine et complètement déconnecté·e·s de tout ancrage réel dans le vivant. Nous ne sommes plus depuis longtemps au pied du mur, nous le traversons pour mieux plonger dans le précipice situé immédiatement derrière. Or, l’écologie qui aspire au pouvoir est incroyablement naïve et ses solutions complètement bancales.Transition ? Non, RÉVOLUTION !  La véritable écologie est rebelle, vitale !

Cessons d’espérer et armons-nous de courage, faisons preuve d’audace, autorisons-nous la plus grande liberté de pensée et d’action pour décoloniser nos esprits, nous émanciper du conditionnement sociétal, nous débrancher de la matrice, nous autogérer, nous autonomiser, faire sécession… Il nous faut absolument tout repenser, requestionner, tout déconstruire, déconditionner. Transition ? Non, RÉVOLUTION ! Nous avons 18 défis à relever collectivement pour atteindre enfin l’âge adulte en changeant radicalement de prisme.

Réveillons-nous ! Nous n’avons plus le temps, plus le luxe, de nous tromper ni de combat, ni d’objectif, ni de méthode. Ce n’est pas le climat qui est menacé, c’est la vie qui est en grave danger. Troquer une énergie contre une autre ne suffira pas. Changer le Système est fatal, changer DE système est vital. Transition ? Non, RÉVOLUTION ! Il nous appartient de réhabiter la Terre en respectant le vivant, de faire sauter tous les rapports de domination et d’inventer une véritable démocratie. C’est à nous, toutes et tous ensemble, d’écrire – et de vivre – ce nouveau récit. C’est notre unique issue pour sauver la VIE ! »

ISBN 978-2-9559854-2-7 Catégorie :

Description

Auteur : Jean-Christophe Anna
Date de parution 15/11/2021
468 pages
Format : 14,5 x 22 cm
Papier 100% recyclé, non blanchi
Couverture non pelliculée
Encre végétale
ISBN : 978-2-9559854-2-7

Rebelle amoureux du Vivant, Jean-Christophe Anna consacre son temps, son énergie et son audace à cette mission aussi folle que noble : sauver la vie sur Terre. Initiateur et co-fondateur de l’ONG L’Archipel du Vivant, il est l’auteur du livre Le climat n’est pas le bon combat ! Utopie bornée, la transition est morte.

2 avis pour Écrivons ensemble un nouveau récit pour sauver la vie !

  1. Baptiste (client confirmé)

    Un livre riche qui donne des clés d’action pour sauver le vivant. JC Anna nous invite à repenser une série de représentations pour permettre d’aller de l’avant, sortir des utopies bornées et accéder aux utopies éclairées. La très grande diversité des thèmes abordés, et l’écriture claire et rigoureuse rendent le livre unique. Il offre une bonne base de réflexion, de références et de questionnements pour aborder collectivement le futur. Je recommande !

  2. biophil

    Ground control ? Ground control ?? krrrshhhssss… This is Gaïa mission to Ground control… Can you hear me ? Ground control ?? krkrshhhssss… (silence)
    Bon, les gars et les gattes, nous avons un problème. Le contact avec Ground control est perdu.
    Comme nos dirigeants, ils ont sans doute été bouffés par les aliens (qui ont pris leurs apparences). Ils semblent déterminés à piller nos dernières ressources et à exterminer le Vivant ! Qu’est-ce qu’on fait ?

    Plaisanteries mises à part, soyons un peu sérieux (selon la devenue célèbre expression de notre ami Aurélien Barrau), la situation est bel et bien gravissime.

    Jean-Christophe est de celleux qui ne se laissent pas abattre. Après avoir martelé avec beaucoup d’insistances (syndrome du marteau : frapper à répétition sur le clou pour s’assurer qu’il pénètre ?) à quel point la vie sur notre belle planète ne tient plus qu’à un fil, et que la nature de l’impasse ne nous permet plus d’espérer résoudre le problème avec des moyens technologiques ou les modes de pensée qui l’ont engendré, il prend son bâton de pèlerin et interroge la plupart des pistes alternatives connues (il a oublié « Bolo’ bolo » qui a mon sens vaut bien « Ecotopia ») pour enfin passer à l’action et changer de paradigme.

    Certes il n’est pas le seul à vouloir se risquer au tout pour le tout, mais plutôt que d’y voir l’ultime cri de désespoir du vivant à l’agonie, reconnaissons la justesse lucide de son analyse et le pragmatisme de sa démarche.
    Ayant déjà digéré des dizaines d’ouvrages sur les sujets qui nous occupent ici, j’ai pourtant lu ces deux tomes (une brillante synthèse pour laquelle je lui tire mon chapeau) d’une traite et avec beaucoup de plaisir.
    Rien à ajouter ? Oh si, bien sûr, des tas de choses ! Je pense, par exemple, que Jean-Christophe est plutôt bienveillant et gentil en qualifiant l’écologie mainstream de « naïve ». Pour ma part je ne suis pas aussi indulgent envers ces traîtres carriéristes vendus au capitalisme qui n’ont pas hésité à vendre l’écologie sur l’autel de la croissance. Mais, c’est contenu dans le titre de ce deuxième tome, JC déblaie et défriche sans imposer aucune solution : il compte bien sur l’intelligence collective pour que nous les élaborions ensemble.
    Bref, au delà de l’analyse pertinente, JC a le mérite de prendre des positions courageuses, et je me sens plutôt bien aligné sur celles-ci. Et vous ?

Ajouter un Avis

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.