Notre projet vous intéresse ? Vous souhaitez y contribuer ? Écrivez-nous : contact@archipelduvivant.org

ANNUAIRE DES ÉCOVILLAGES & DES ÉCOLIEUX

par l’équipe de L’Archipel du Vivant

Écovillage, écolieu, habitat partagé ?

Écolieu ou écovillage, quelle(s) différence(s) ?
Un écolieu est un lieu écologique proposant des activités et formations au public (permaculture, agro-écologie, jardin-forêt, création d’un écolieu, construction d’éco-habitats, fabrication du pain, gouvernance partagée, communication non violente, intelligence collective, autonomie énergétique…). Personne – à l’exception éventuellement de la personne ou du couple qui le fait vivre – n’y réside.
Un écovillage est un écolieu qui accueille des résident·e·s qui forment le collectif qui y vit.
Au sein du réseau de la Coopérative Oasis, les écolieux portent le nom d’Oasis ressources et les écovillages (ainsi que les habitats partagés) celui d’Oasis de vie.
Oasis de vie, écohameaux, écovillages… la vie en communauté en milieu rural (mais aussi en ville avec les habitats partagés) fait de plus en plus d’émules. Ces écovillageois·e·s se réunissent pour définir leurs propres règles – notamment démocratiques – et viser l’autonomie alimentaire et/ou énergétique. Ces collectifs sont animés par le souhait de vivre ensemble, en communauté plus ou moins grande, d’une manière plus responsable : respect du vivant, justice sociale, démocratie directe, éco-construction, permaculture/agroécologie/agroforesterie/jardin-forêt, monnaie alternative, rapport différent à la propriété, partage de communs, espace d’apprentissage et de transmission, lieu de convivialité…

En cliquant sur la première image ci-dessous vous accéderez à la carte des Oasis du réseau de la Coopérative Oasis.

En cliquant sur la seconde, vous accéderez à la carte des Hameaux Légers de l’association du même nom.

 

Découvrez quelques uns des écovillages français et étrangers en vidéo et podcasts !

Tera, Pourgues et le Moulin de Busseix : trois écovillages sur le chemin de la résilience

Pour apprendre à être plus résilient.e.s face aux effondrements, le Youtuber Demos Kratos a rencontré les habitant.e.s de trois écovillages qui nous transmettent leurs expériences. Demos Kratos – Écovillages : En Quête d’Autonomie (Documentaire) – 16 octobre 2019

Découvrez vite une trentaine d’écovillages et écolieux français grâce à la voix des Oasis, le podcast d’Alexandre Sattler pour Kaizen, Colibris et la Coopérative Oasis.

Pour écouter cette série de podcasts, cliquez sur l’image ci-dessous !

Vous cherchez un terrain disponible, un collectif déjà constitué ou un Écovillage déjà installé ?

Vous souhaitez communiquer sur votre projet, profiter de conseils ou étoffer votre collectif ?

Vous souhaitez trouver un acquéreur pour votre terrain ?

Voici un éventail le plus exhaustif possible des réseaux et projets existants.
Pour les découvrir, activez les menus déroulants. Pour en savoir plus, cliquez directement sur les logos.

Global Ecovillage Network
Global Ecovillage Network (GEN)

Le GEN recense de nombreux écovillages dans le monde et met en relation des communautés pour un monde « régénératif ». C’est un réseau d’initiatives mondiales, rassemblant plusieurs cultures, pays, et continents.
Il construit des ponts entre le monde politique, les gouvernements, les ONG, le monde académique, les entrepreneurs et  activistes,  les réseaux de communautés et tous les individus partageant des valeurs écologiques.  
Le but étant de développer des stratégies pour une transition globale et pour amener à la construction de communautés résilientes.

https://ecovillage.org/projects/

Coopérative Oasis
Coopérative Oasis

L’histoire de la Coopérative Oasis

Partout en France et dans le monde, des collectifs citoyens créent de nouveau lieux écologiques et solidaires : écohameaux, habitats participatifs écologiques, tiers-lieux… Ces lieux, nous les appelons des oasis. Ils inventent un vivre-ensemble alliant protection des écosystèmes, autonomie, partage, convivialité…

À la suite du mouvement Oasis en tous lieux initié par Pierre Rabhi au début des années 2000, Colibris a lancé fin 2014 un vaste projet pour faciliter l’émergence et le développement de ces lieux. Mathieu Labonne, alors directeur de Colibris, conçoit et porte alors ce projet. Il est rejoint par Gabrielle Paoli en 2016 qui anime le réseau grandissant des oasis.

En 2018, avec l’appui du comité stratégique, Mathieu impulse la création d’outils citoyens spécifiques pour accompagner le financement de ces lieux. Mathieu et Gabrielle s’entourent alors de plusieurs partenaires, dont Dominique Schalck qui conseille de créer une SCIC, Ingrid Avot, Nicolas Granier et Thomas Lefrancq qui constituent ensemble le premier conseil d’administration en janvier 2018. Cette coopérative répond aux difficultés des oasis à accéder à du financement bancaire car ces projets collectifs sont complexes et ont des besoins spécifiques. Elle permet à des citoyens d’investir pour soutenir des projets concrets et utiles et ainsi de donner du sens leur épargne.

En 2020, l’ensemble du projet Oasis “essaime” de Colibris et est désormais entièrement porté par la Coopérative Oasis. Colibris reste associée et membre du CA. L’organisation de la Coopérative Oasis est particulièrement adaptée à la démarche de bien commun et de mutualisation qui préside les choix de ce projet depuis ses débuts et elle permet ainsi de mettre les oasis au centre de la gouvernance de leur réseau. C’est aujourd’hui plus de 900 lieux qui sont membres, actifs ou non, de ce vaste réseau, et certains sont associés de la Coopérative.

Grâce à ce grand projet, ce sont des centaines d’oasis qui ont vu le jour ou sont aujourd’hui en création. La Coopérative Oasis s’appuie notamment sur un ensemble d’outils développés au fil des années : le Festival Oasis, le réseau des “compagnons oasis”, des rencontres et formations (notamment le MOOC « Concevoir une oasis », suivi par plus de 32 000 personnes en 2016 et 2017), un centre de ressources en ligne… Tous les outils génériques sont gratuits et mis à disposition des citoyens.

Une société coopérative (SCIC) pour organiser la vie de l’écosytème des oasis

Une SCIC se compose de collèges. La Coopérative Oasis comporte 6 collèges : celui des fondateurs, celui des producteurs (salariés, bénévoles, prestataires permanents), celui des oasis bénéficiaires, celui des investisseurs solidaires (vous potentiellement !), celui des partenaires (experts, partenaires financiers…) et celui des accompagnateurs de projet. Cette gouvernance collégiale garantit une forme d’intelligence collective via la prise en compte des points de vue de toutes les parties prenantes du projet. Notre SCIC a également choisi de fonctionner grâce à des outils de gouvernance partagée, notamment la décision par consentement.

Cette présentation est directement issue de la présentation officielle sur le site web https://cooperative-oasis.org/qui-sommes-nous/

Réseau Français des ECOvillages
Réseau français des écovillages

Projets d’Ecovillages, quelque part, sur notre belle planète … et plus particulièrement en France.
Ce groupe se veut constitué de personnes / groupes, en phase de construction d’écovillage ou en questionnement et ayant adopté les principes de l’écologie et du respect du vivant => agrobio / permaculture / végéta-isme / école alternative et éducation joyeuse / activités économiques artisanales et collectives / partage des décisions …

Si vous ne connaissez pas encore ce concept, parcourez ce site qui s’enrichira au fur et à mesure de nos disponibilités, vous pouvez aussi vous tenir informé sur la page « https://www.facebook.com/EcovillagesFrance  » ou « http://gen.ecovillage.org/  »  et nous rejoindre une fois décidé.

Sur FB vous trouverez également le groupe « Projets Ecovillages » créé en 2012 par une membre du réseau international de retour en métropole et ancienne membre du RFEV de 1998 à 2004, Marie-Line DUPUY.
Ce groupe sur FB est constitué de plus de 15000 membres (mars 2017), c’est un groupe d’échange, de rencontres et d’informations générales avant tout.

Vous avez également accès à une carte mondiale pour vous y représenter et à un forum qui sera enrichi par nos échanges sur des sujets fondamentaux autour du concept d’écovillage en France.

Cette présentation est directement issue de la présentation officielle sur le site web https://ecovillagesfrance.wordpress.com

Association Hameaux Légers
Hameaux Légers

Nous voulons permettre à toutes et à tous d’accéder à des habitats et des modes de vie durables et solidaires, pour des territoires plus vivants.

Sensibiliser

Nous partageons notre vision au plus grand nombre, fédérons un réseau d’acteurs engagés pour l’habitat réversible et encourageons les élu·es à accueillir des hameaux légers.

Accompagner

Nous aidons les individus, les collectifs et collectivités à mûrir, concrétiser et relier leurs projets, dans le respect des aspirations et des rythmes de chacun·e.

Transmettre

Nous créons et relayons les ressources — savoir-faire, outils, réseaux — permettant d’accéder à des habitats et des modes de vie durables et solidaires.

Cette présentation est directement issue de la présentation officielle sur le site web https://www.hameaux-legers.org/nos-actions

Passerelle Éco
Passerelle Eco

Cette revue a créé un site dédié à des éco-annonces (woofing, chantiers participatifs…) et des adresses de plusieurs écovillages, écolieux, communautés en France.

De nombreuses ressources thématiques sont également sur leur site : https://www.passerelleco.info/

Désobéissance Fertile
Désobéissance fertile

Ce site a pour vocation de faire le lien entre détenteurs de projets et propriétaires de terrains afin de développer de nouveaux lieux et vivre au plus près de la Nature !

Cette présentation est directement issue de la présentation officielle sur le site web https://desobeissancefertile.com

06 Planète
0.6 Planet

Face à l’urgence climatique et écologique, il nous faut co-construire des modes de vie à la fois éco-responsables, confortables et désirable s’incarnant dans des éco-villages. Nous allons donc créer :

  • les premiers éco-villages expérimentaux durables, solidaires, décarboné et résilients.
  • un réseau d’incubateurs low-tech dont les innovations frugales fourniront techniques et confort aux éco-villages
  • une communauté de résidences humanistes réfléchissant comment “vivre ensemble”  dans un rapport au monde respectueux de la Nature

L’ensemble des technologies et des retours d’expérience seront mis à disposition sous licence open source, afin permettre l’essaimage de ces modèles, par dizaine de milliers, dans les années suivantes,  tout autour du monde.

Cette présentation est directement issue de la présentation officielle sur le site web https://06planet.org

Plus d’informations ici ou .

Existence b
Existence B

Existence B est le projet de construction d’une société souhaitable localement adapté, techniquement prouvé, économiquement équilibré, socialement éprouvé, culturellement désiré.

L’existence A, c’est quoi ?

C’est notre vie d’aujourd’hui : courir du berceau à la tombe après un argent créé à partir de rien pour pouvoir se nourrir, avoir un peu de plaisir, partir en vacances. C’est vraiment la vie que vous voulez ?

C’est une société qui a tellement exploité le vivant que les sols, les eaux, sont délabrés. Nous Français, dépensons l’équivalent de 3 planètes, c’est intenable.

C’est une société dans laquelle nous sommes ne sommes plus autonomes pour nous nourrir, pour laquelle nous faisons des guerres pour garantir notre pétrole.

C’est une société qui ne sait plus vivre ensemble. Le collectif est remplacé par le communautarisme et la place de l’individu seulement valorisé dans l’individualisme.

L’existence A n’est plus viable aujourd’hui, alors…

À quoi ressemblerait une existence B ?

C’est une expérimentation visant à bâtir un monde souhaitable.

Concrètement, c’est 50 familles, 200 précurseurs, sur un domaine de 25 hectares avec une forêt, un étang, des potagers.

Ce monde souhaitable est fondé sur 6 principes :

  • Devenir autonome localement, en priorité sur l’alimentation et l’énergie
  • Vivre au service du vivant
  • Les participants sont représentatifs de la société civile
  • L’individu s’implique pour le collectif
  • …tout en développant son potentiel personnel
  • Être inspirant et donner envie

On y apprend en permanence.

À construire son logement, faire pousser sa nourriture, la transformer, fabriquer son énergie.

À vivre ensemble, à collaborer, à développer son intelligence émotionnelle, à lutter contre les dérives sectaires….

On arrête de penser et on fait.

Apprendre c’est bien, faire c’est mieux. Tous les apprentissages sont mis en pratique pour le bien du collectif et des individus qui le composent.

On partage.

C’est un projet résolument tourné vers le monde extérieur, on s’inspire de ce qui se fait déjà, on partage donc les échecs et les réussites de l’expérimentation, et, quand le modèle sera bien abouti, on le confrontera à la réalité d’autres territoires.

Cette présentation est directement issue de la présentation officielle sur le site web https://www.existenceb.fr/a-propos/ 

La suite du monde
La Suite du Monde

Face à l’effondrement en cours, la Suite du Monde acquiert puis libère des terres agricoles et biens immobiliers afin d’y développer des projets liés à l’habitat, la production agricole, l’énergie, l’organisation communaliste, l’événementiel, l’éducation, ou toute activité permettant davantage d’autonomie. Elle multiplie les activités de recherche, d’expérimentation et de conseil afin de rendre multipliables ces Communes Imaginées, connectées entre-elles.

Déclaration de la Suite du Monde

Nous voulons permettre l’autogestion de grappes de terrains de vie et de production,
Nous voulons expérimenter une organisation communaliste afin de faire communs et communes,
Nous voulons multiplier les pratiques coopératives locales et connectées entre elles,
Nous voulons, face à l’effondrement écologique, économique, démocratique, nous organiser,
Aussi nous convenons de déclarer “Communes Imaginées” les lieux, outils et moments qui nous rassemblent.
La Suite du Monde acquiert et contractualise à ces fins des terres et bâtis,
Sur lesquels nous faisons le serment commun de nous confronter ensemble au monde,
Le pacte de compter sur nos propres forces comme sources de nos libertés,
Afin d’y vivre, apprendre, échanger et cultiver de façon solidaire,
De préserver des terres de la prédation et de prendre soin du vivant,
De veiller à la qualité de nos liens, tout en demeurant rejoignables.

HABITER

Favoriser les alternatives économiques, sociales et écologiques sur les territoires

La Suite du Monde crée et anime des lieux d’habitat, d’agriculture, de travail et de loisir partagés, de formation, d’éducation, de culture et d’évènementiel ainsi que d’accueil de personnes, de projets coopératifs et d’associations, par l’acquisition, la location, l’exploitation, l’apport en société et la vente de biens immobiliers, en pleine propriété, propriété d’usage ou usufruit, et de droits réels immobiliers, constructibles et non constructibles, bâtis ou en friche, afin de les mettre à disposition, les louer ou les céder – et d’y vivre.

 

COOPÉRER

Blockchain et outils communs

La Suite du Monde assure le développement et la mise en œuvre, notamment dans la blockchain, de systèmes de votation, d’outils d’organisation, de communication et de services permettant à court terme la décentralisation (tokenisation) de la SDM et la pleine autogestion des Communes Imaginées.

La Suite du monde a pour but de soutenir ces Communes Imaginées, organisées autour de SCIC locales, via la mise à disposition de terrains, d’auberges, d’outils, et de moyens, afin de permettre plus d’autonomie et d’émancipation.

Cette présentation est directement issue de la présentation officielle sur le site web https://www.lasuitedumonde.com

Utopies concrètes
Utopies concrètes

Le site web Utopies concrètes est un manifeste – libre, réplicable, indépendant, autogéré – des alternatives et utopies concrètes. Une tentative ouverte et pragmatique de fabrication d’un outil simple, critique, curieux, engagé, déterminé pour prendre position, recenser, archiver, rendre visible, traduire, articuler, formuler, penser, réconcilier actions, idées, médias, outils, bonnes nouvelles, passages à l’acte, pratiques, collectifs, lieux de vie.

Cette présentation est directement issue de la présentation officielle sur le site web http://utopies-concretes.org

Habitat Participatif France
Habitat Participatif France

Ce site propose une carte avec de nombreuses adresses d’habitats participatifs en France : 
https://www.habitatparticipatif-france.fr/?HPFCartographie 

L’habitat participatif permet à des groupes de citoyens de concevoir, créer et gérer leur habitat collectivement, en combinant espaces privatifs et espaces communs pour mieux répondre à leurs besoins, en cohérence avec leurs moyens et leurs aspirations.

Vivre reliés
Vivre reliés

Un écosystème, des lieux et des ressources pour régénérer nos modes de vie et les liens à soi, aux autres, à la Nature et plus grand que soi.

Cette présentation est directement issue de la présentation officielle sur le site web https://vivrerelies.org

Toits alternatifs
Toits alternatifs

Ce site propose diverses ressources dont un annuaire des écolieux, écovillages et écohameaux en France.

Retrouvez également divers annuaires (magasins zéro déchet, ressourceries et recycleries) et des conseils pratiques en permaculture, habitat, vie alternative et démarches administratives.
Site web : https://toitsalternatifs.fr/

Une sélection de groupes facebook pour partager, coopérer et réseauter

Utopies concrètes
Habitat Participatif France
Utopies concrètes
Habitat Participatif France
Habitat Participatif France
Habitat Participatif France
Utopies concrètes
Utopies concrètes
Utopies concrètes
Utopies concrètes

Une sélection de livres et magazines utiles pour vous informer

Habitat Plume

Christian La Grange

Terre Vivante – 2007

Choisir l’habitat partagé

Adrien Poullain

Parenthèses – 2018

7 incontournables de la vie collective

Dane Charrier et Alain Raybaud

Écovillage Sainte Camelle – 2019

Oasis – Un nouveau mode de vie

Numéro spécial Kaizen & Colibris

Kaizen – 2019

Vivre autrement - Diana Leafe Christian

Eurotopia : living in community

Répertoire des écovillages

Passerelle Eco – 2020

Vivre autrement - Diana Leafe Christian

Vivre autrement

Diana Leafe Christian

Écosociété – 2003

Faire Ensemble - Robina mcCurdy

Faire ensemble

Robina McCurdy

Passerelle Eco – 2015

Les écovillages - laboratoires de modes de vie éco-responsable

Les écovillages

Jonathan Dawson

Yves Michel – 2010

Pour aller plus loin… 

Annuaire des monnaies locales

(Bientôt disponible)

Annuaire des Ressourceries et Recycleries

Annuaire des Écoles alternatives

(Bientôt disponible)

Annuaire des Épiceries coopératives et solidaires

(Bientôt disponible)

Fiche pédagogique Résilience

Kit pratique Changer de vie

Kit pratique Se débrancher du Sytème

Formations Créer un écolieu ou un écovillage

Vous souhaitez contribuer ?
Merci pour votre aide !

Un oubli, une erreur, une modification ?
Nous comptons sur vous pour enrichir et optimiser cet annuaire. Nous sommes à votre écoute !

Découvrez notre équipe, notre philosophie, nos valeurs, notre ambition…

L’INTÉGRALITÉ DU CONTENU DE NOTRE SITE RESSOURCES EST SOUS LICENCE(S) LIBRE(S) !

Le contenu de ce site web est à partager… sans modération ! 2021 by L’Archipel du Vivant. Copying Art is an act of love. Please copy and share. https://copyheart.org

Le contenu textuel de notre site (fiches, articles, etc, sauf images) est mis à disposition sous trois licences non exclusives. Vous êtes donc libre d’utiliser ce contenu sous n’importe laquelle des trois licences suivantes, au choix :

  1. Licence Art Libre 1.3
  2. Creative Commons By-SA 4.0 International
  3. GNU Free Documentation License 1.3 (ou toute version ultérieure)

Ces trois licences sont des licences libres de type copyleft. En résumé, elles autorisent la libre utilisation, modification et diffusion de ce contenu – y compris à titre commercial – à condition de citer le nom de l’auteur (L’Archipel du Vivant et/ou le nom apparaissant en haut de la page – sous le titre de la page – concernée du site web) ainsi que la source et de diffuser la version modifiée sous les mêmes conditions que l’oeuvre originale (licence identique ou compatible).

À chaque réutilisation ou distribution, ces conditions doivent être clairement mentionnées.
Certaines des conditions de ces licences peuvent être levées si vous obtenez une autorisation explicite du titulaire des droits.

Ce résumé n’a cependant aucune valeur légale. Merci de vous référer aux textes des licences mentionnées ci-dessus.

Contactez-nous si besoin : contact@archipelduvivant.org